Lettres

Lettres

mercredi 21 décembre 2016

Drôle de cycle

Bonjour à tous,

Ça y est, les températures négatives sont là, les vitrines se parent de plein de lumières, le mois de décembre est bien arrivé.

C'est un peu étrange chaque année est rythmée par les mêmes cycles : la rentrée scolaire, les fêtes de fin d'années, la période de ski (même si pour ma part, je n'y vais jamais), Pâques, et enfin les grandes vacances.

Cette répétition est-elle rassurante on angoissante? Cela peut rendre nostalgique (cette année à la même date, je faisais ceci ou cela), mettre un coup de pied aux fesses (quelles ont été mes évolutions cette année) ou alors on peut s'en ficher complètement et profiter du jour présent. Pour moi, c'est un mélange des trois, ça dépend de mon humeur du jour. Pourtant les fins d'année sont synonymes de festivités mais c'est justement le fait que ce soit la "fin" de quelque chose qui me fait effectuer des rétrospectives, des comparaisons. Même si cela peut permettre de se construire et d'avancer, il ne faut pas tomber de l'autre côté : regarder en arrière en oubliant ce qu'il se trouve devant soi.


Ca me rappelle aussi la course de notre vie, notre attente constante: les prochaines vacances, le prochain Noël, etc. Mais la vie ici et maintenant, il ne faut pas l'oublier.

Bien que le côté routinier des cycles puisse apaiser, j'aimerais bien juste une fois, passer une année hors cycle, sans ce rythme imposé par la société. Pas évident mais je tenterai certainement un jour, plutôt à la retraite (avec des enfants, difficile de zapper la rentrée!). Et voilà, maintenant je me mets en attente de la retraite, lol! Quoique non, je n'attends pas vraiment ce moment, même si on a encore une bonne partie de la vie devant soi à la retraite, je n'ai pas tout de suite envie que mes années de trentenaires me filent entre les doigts.

Et vous, comment ressentez- vous le passage du temps?

Les fêtes à moindre prix

Bonjour à tous,

Les fêtes sont là et nous avons envie de faire plaisir à nos proches,  ce qui est compréhensible. Mais au final, la note ressort bien salée et le risque est de commencer l'année dans le rouge.

Et si cette année, on essayait de réduire les coûts tout en passant de bons moments?

Quand j'étais plus jeune, à l'école, nous organisions des échanges de cadeaux: chacun apportait une babiole et on effectuait un tirage au sort pour savoir qui repartait avec quoi. Cette année, nous avons remis ce système au goût du jour avec des amis: nous avons choisi un budget maximal, et chacun apporte un unique cadeau (et repartira de fait avec un unique cadeau). Outre le coût moindre, ca permet aussi de passer du bon temps avec moins de prise de tête: "tu crois que ce motif de cravate va plaire à Jérôme?". Effectivement, c'est aussi moins personnalisé mais je pense que ça en vaut le coup. En revanche, on utilise ce système uniquement pour les adultes, les enfants auront leur trois tonnes de cadeaux classiques.

Et pour le repas, un gros buffet peut faire l'affaire en choisissant des mets de qualité. Souvent, pendant les fêtes, l'estomac est déjà trop plein au moment de passer à table. Cela permet également de limiter le gâchis alimentaire, ce qui n'est pas plus mal. Cette année, pour moi, le saumon fumé sera out. Plus j'entends le mode d'élevage de ce poisson, moins j'ai envie d'en manger.

Et vous, de quelle façon avez-vous prévu de gérer les fêtes cette année?

mardi 20 décembre 2016

Recette: le gâteau au yaourt revisité

Bonjour,

Tout d'abord, je voulais vous souhaiter un Joyeux Noël à tous! Et comme bien manger c'est toujours sympa, je vous présente aujourd'hui une recette de gâteau. Après vous avoir présenté des idées de petits-déjeuners sains, aujourd'hui je vous propose une recette du fameux gâteau au yaourt que nous avons tous fait au moins une fois, mais revisité!

Ingrédients:
- 1/2 paquet de levure chimique 
- 1 pot de yaourt nature
- 1/2 pot d'huile neutre
- 1 pot de sucre semoule
- 1 pot d'amandes en poudre
- 3 pots de farine
- 2 œufs

- fruits rouges (quantité suivant les goûts de chacun, possibilité de les prendre surgelés)

C'est ultra simple, on mélange tous les ingrédients ci-dessus dans l'ordre, on met la pâte dans un moule et hop, on enfourne à 180°C pour 30 minutes puis 15 minutes à 110°C à moduler suivant le four et la quantité de fruits (plus il y en a, plus ce sera long car ils "lâchent" de l'eau).
Le résultat est top, un peu moins sucré qu'un gâteau au yaourt classique mais le sucre des fruits relève le tout. Et la combinaison amande et acidité des fruits rouges donne du pep's au gâteau. J'ai également tester en remplaçant la poudre d'amande par de la noix de coco râpée et le résultat est également très bon!

En revanche, je ne suis pas très douée en photo culinaire, il faut que je m'entraîne...


J'ai d'ailleurs créée une rubrique "Recettes", j'ai envie de développer ce genre de post.

Avez-vous testé ce gâteau? Que pensez-vous de cette revisite?

lundi 19 décembre 2016

Recherche courtoisie désespéremment

Bonjour à tous,

Aujourd'hui, c'est un petit coup de gueule que je veux pousser: en tant que jeune maman, je réalise chaque jour l'incivisme de beaucoup de gens. Tous les matins c'est la même histoire: impossible de rouler avec la poussette sans devoir calculer si au millimètre près les roues vont éviter les crottes de chien ou si nous allons pouvoir passer entre la voiture qui est garée n'importe où et le mur sans arracher le bras de mon bébé! Parfois les trottoirs sont tellement remplis de voitures garées que je n'ai pas d'autres choix que de marcher sur la route! Ça me rend folle!

Ensuite, bien évidemment, je prends le métro pour aller au travail. Et là ça recommence! Les gens ne laissent pas leur place aux femmes d'enceintes ni aux vieillards ou handicapés, c'est chacun pour soi, les autres vous pouvez mourir. Et ceux qui ne daignent pas lever leurs fesses des strapontins alors que nous sommes tous serrés comme des sardines! Et attention à quiconque ferait une remarque, ils s'énervent bien qu'étant en tort! Le monde à l'envers....

Tout cela relève du bon sens, et pour ceux qui en seraient dépourvu, le règles de vie du métro sont inscrites noir sur blanc dans les wagons mais même avec ça, on n'y arrive pas. Alors aujourd'hui je pousse un cri: respecter autrui! 

A bon entendeur...

Pour illustrer cette lettre, je préfère mettre une photo d'un paysage paisible (c'était en Tasmanie, il y a déjà trois ans) histoire de réussir à rester zen en toute circonstance.



Et vous, comment réagissez-vous à ce genre de faits?

mercredi 14 décembre 2016

Séquence émotion

Bonjour à tous,

Aujourd'hui je vais parler du livre "Partir" de Tina Seskis. J'ai lu ce livre un peu au hasard ne connaissant pas l'auteur et n'ayant jamais entendu parler de ce roman. Cependant, l'histoire me semblait intéressante: pourquoi cette jeune femme lambda qui a tout décide-elle un matin de quitter sa vie?

On rentre vite dans l'histoire de la vie d'Emilie et ses angoisses nous prennent aux tripes. J'ai vite été gagnée par l'émotion et par moment je m'arrêtais pour me reprendre et ne pas arriver trop triste au bureau (je lis dans le métro). Tout au long de l'histoire on a l'impression, sans savoir de quoi il s'agit, que l'événement déclencheur de sa fuite peut nous arriver à tout moment et c'est angoissant.

Le roman est classé en tant que thriller. Il existe effectivement une tension narrative qui nous tient en haleine mais j'imagine toujours (peut-être à tort) qu'un thriller doit faire peur et il n'y a pas ce côté "peur" à proprement parler, il s'agit plutôt d'un roman psychologique.



Au niveau de l'écriture, il s'agit de va et vient entre le passé et le présent qui ne m'a pas du tout gênée: on sait sans problème reconnaître la période à laquelle on se trouve. Le livre se lit assez rapidement et j'avais hâte de connaître le dénouement.

La fin, que je tairai, est dure mais une fin plus molle aurait été décevante. En bref, j'ai beaucoup aimé ce livre que je conseille. Chapeau bas à l'auteur dont c'est le premier livre, surtout quand on sait qu'elle l'a écrit pour sa mère malade, afin de lui faire passer plus facilement les journées.

Avez-vous lu ce livre? Qu'en avez-vous pensé?