Lettres

Lettres

jeudi 29 octobre 2015

Halloween: envie de se faire peur?

Bonjour à tous, 

Aujourd'hui je vous parle d'une fête d'actualité, qui fait partie de mes préférées: Halloween !

Depuis quelques années déjà, la France se met peu à peu à l'heure d'Halloween. Pour preuve, on trouve des articles sur ce sujet dans les journaux les plus généralistes, les déguisements se trouvent même dans les supermarchés, et certains cafés (bon d'accord celui dont je parle est anglo-saxon: Starbucks) proposent des boissons sur ce thème. Bref, un vent de terreur amusant commence à souffler dès mi-octobre.


L'article que j'ai pu lire dans À nous Paris m'a d'ailleurs appris que l'origine de cette fête était ...gauloise! Et oui pour les plus réfractaires à cette fête "qui ne fait pas vraiment partie de la culture française " (je cite des propos entendus, cette phrase n'est pas de moi), cela pourrait les détendre un peu. Je n'ai pas vérifié cette information, parce qu'honnêtement, je m'en fiche un peu, mais j'ai trouvé l'article intéressant et vous invite à y jeter un œil si vous en avez l'occasion. 



D'autres magazines (il s'agit du 20 minutes sur ma photo) sont plus classiques et indiquent des idées de déguisements, ce qui peut être parfois utile lorsqu'on sèche vraiment mais il est quand même rare que les propositions soient révolutionnaires (en même temps, veut-on vraiment révolutionner Halloween?).

J'ai bien aimé aussi les décorations vues dans certains cafés, ça met tout de suite dans l'ambiance. Et pour ma part, lorsqu'il y a des boissons spécifiques pour ce genre d'occasions (Noël fonctionne très bien sur moi également), j'ai toujours très envie de me laisser tenter. Vous avez dit "influençable"? Nooooon! 




Cette année, je ne sais pas encore quel sera mon déguisement, je vais certainement rester sur quelque chose de simple de type masque et je vais certainement participer à au moins un événement parisien sur le thème. Je vous épargne ma sélection, tout d'abord car tout le monde n'est pas parisien et d'autre part parce qu'on peut facilement trouver le programme prévu dans sa ville sur internet (si quelque chose est prévu, ce n'est peut-être pas le cas partout).

Donc voilà, j'ai bien hâte d'être à samedi soir pour m'amuser à me faire peur. Et qui sait peut-être finir la soirée en regardant un bon film d'horreur (et pas Crimson Peak, n'est-ce pas?). Voili voilou, bon Halloween à vous tous!

Avez-vous prévu de faire quelque chose de spécifique pour cette fête? 

mardi 27 octobre 2015

L'automne, ma saison préférée

Bonjour à tous, 

Aujourd'hui, je vais vous parler d'un sujet de saison: l'automne! La plupart des gens n'aime pas trop cette saison synonyme de rentrée, de température en baisse, d'arbres qui se dénudent, etc. Pour moi, et depuis toujours, elle est ma saison préférée. Loin de moi l'idée de vous convaincre mais je vais juste développer quelques unes des nombreuses raisons pour lesquelles je me sens si bien pendant les derniers mois de l'année. 

Tout d'abord je fais partie de ces personnes bizarres qui ne supportent pas la chaleur. L'été est pour moi la saison de toutes les souffrances à part si j'arrive à trouver un endroit ombragé avec un peu de vent. Le retour à des températures plus basses me met donc en joie! J'adore avoir des instants cocooning avec une boisson chaude sous une couverture toute douce. Pour moi, c'est ça le bonheur!

En automne, j'arrive davantage à m'habiller comme je le souhaite. En hiver, on pense surtout à se protéger du froid, on empile les couches, on porte des pulls. En été, quand on travaille en bureaux et qu'il existe des restrictions vestimentaires, c'est également compliqué de supporter "l'uniforme" alors qu'on rêve de shorts et tongs. Et même pendant la période des vacances, c'est souvent le côté pratique qui l'emporte, soit maillot et robe / short de plage me concernant donc pas forcément ce qu'il y a de plus joli ou agréable (du moins suivant mon ressenti, je sais que plein de personnes adorent être en tente de plage!). Le printemps passe encore même si je commence déjà à avoir chaud en pantalon-chemise.

Ce que j'adore en automne aussi, ce sont les couleurs. Les feuilles prennent des tons orangés, on peut plus facilement voir de magnifiques levers de soleil qui sont bien trop tôt en été à part si on tombe du lit. 


Et le bruissement des feuilles sous nos pieds! J'aime vraiment ce son également.



Niveau nourriture, j'apprécie également les aliments d'automne: les potimarrons, poireaux, etc. 



En fait, je pense que les seuls éléments de cette saison qui m'embêtent un peu sont la pluie et le changement d'heure (d'actualité ces dernier jours). Se balader tout le temps avec un parapluie est un peu galère tout comme se dépêcher pour ne pas être trempé. Quant au changement d'horaire, il et vrai que voir la nuit tomber à 17h30 me donne l'impression de n'avoir le temps de rien faire de la journée, alors que ce n'est pas l'obscurité qui devrait m'empêcher d'avoir des activités. 

Et vous, quelle est votre saison préférée? Appréciez-vous l'automne?

lundi 19 octobre 2015

Crimson Peak: une belle déception

Bonjour à tous, 

Ce week-end, je suis allée voir le film "Crimson Peak" au cinéma. Les affiches de le métro avaient attiré mon attention, les acteurs font partie de ceux que j'apprécie (surtout Tom Hiddleston, Loki dans les aventures de Thor, hihihi), la bande-annonce m'avait plu et le nom du réalisateur, Guillermo del Toro, connu pour ses films d'horreur, avait fini de me convaincre. C'est donc toute guillerette que je me reds au cinéma, m'attendant à frissonner devant les aventures d'une jeune femme, arrivant dans un manoir anglais avec son mari dont elle découvre rapidement des facettes étranges.



Cependant, assez rapidement je suis déçue! La trame est devinable dès les premières minutes, le scénario n'est pas très bien construit avec des événements qui arrivent on ne sait pas trop comment mais surtout c'est lent, très lent, trop lent! Déjà que le film est long en lui-même, 119 minutes, en plus s'il ne se passe rien, ça devient vite l'horreur (dans ce sens oui, ce film est bien un film d'horreur, hahaha) J'ai failli m'endormir et, le comble, je n'ai pas sursauté une seule fois, pas un frisson, rien du tout !  

Je vais quand même terminé ma critique par une remarque positive: les images sont très belles, les costumes du XIXème siècle aussi et les effets spéciaux réussis. Malheureusement, cela ne rattrape pas tout le reste...En bref, je ne vous conseille pas de dépenser 10 euros pour le voir, en tout cas pour ma part, je l'ai regretté. 

Avez-vous vu ce film? Partagez-vous mon opinion ou au contraire avez-vous adoré? 

mercredi 14 octobre 2015

J'ai testé: la Fit Ball de Décathlon

Bonjour à tous!

Et oui, j'ai cédé ! A force de voir tous ces exercices de fitness, pilates et autres effectués avec cette grosse boule, je me suis décidé à en acheter une.

Communément appelée Swiss Ball, vous pouvez la retrouver sous différentes dénominations: Fit Ball, Gym Ball, Ballon de Klein et j'en passe. Pour faire simple, il s'agit d'une balle dont la taille peut varier grosso modo entre 35 cm et 85 cm de diamètre suivant la taille de l'utilisateur et qui permet de faire des exercices variés que ce soit de la rééducation, du yoga, du fitness, etc. Elle est même recommandée aux femmes enceintes pour réduire liés à la grossesse. 



Trêve de présentation, passons au test à proprement parler. Je me suis rendue au Décathlon le plus proche pour acheter la Fit Ball de Domyos. Il existe trois diamètres de balle, suivant la taille de l'utilisateur. Le prix varie quant à lui de 9,95 euros à 14,95 euros. Pour la gonfler, il faut ajouter en supplément la pompe, à 4,95 euros.


Une fois chez moi, je gonfle la Fit Ball assez facilement à l'aide de la pompe et je commence à effectuer des exercices trouvés sur Internet. Honnêtement, j'ai vraiment apprécié d'une part la qualité de la balle (pas d'odeur désagréable , elle ne se dégonfle pas tout de suite) ainsi que la variété des exercices pouvant être réalisés. Je n'ai pas encore fait le tour mais il a été possible de tester, et d'apprécier :
- des exercices contre les maux de dos, 
- des étirements, 
- du gainage.
Alors vous allez me dire qu'on peut faire tout cela cette grosse boule. Oui, effectivement ! Mais l'instabilité générée par cette dernière permet d'aller un cran plus loin et ça, c'est juste incroyable ! Tout travaille vraiment en profondeur, on va plus loin que d'habitude, ce qui permet de se challenger si on fait du fitness ou d'être plus soulagé si on lutte contre des douleurs.




Elle se dégonflait facilement pour être pliée et rangée, car il est vrai qu'ouverte elle prend pas mal de place: il suffit juste d'ouvrir le petit bouchon.



Voilà, la Fit Ball de Domyos a trouvé une nouvelle fan!

Avez-vous déjà essayé une Swiss Ball? Quel est votre retour?

PS: Vous pouvez également me suivre sur Instagram sous le pseudo ivanakruz!

samedi 10 octobre 2015

Et si on cousait?

Bonjour à tous,

Dernièrement, je cherchais une nouvelle activité qui pouvait me plaire. J'y ai pas mal réfléchi et me suis laissé tenter par un cours de couture. 

Pour quelle raisons? Pour plusieurs:
- je voulais tester quelque chose qui me serait utile. Pour le coup, combien de fois me suis-je maudite d'être incapable de régler un léger problème sur un vêtement ! L'utilité est bien là!
- je voulais aussi que cette activité me permette d'être quelque peu créative. Certes, je ne vais pas me lancer dans la haute-couture demain mais et à mon niveau j'ai trouvé cela super sympa.

Ensuite est venu le choix du lieu: où et quand pourrais-je trouver ce que je veux! En farfouillant sur internet, je suis tombé sur un site, Brin de Cousette, qui propose un cours d'initiation de trois heures. Ils sont situés à Paris dans le onzième arrondissement, entre les stations Faidherbe-Chaligny et Charonne. J'ai franchement adoré et cela pour plusieurs raisons. 

Tout d'abord le cours est limité à cinq personnes ce qui permet à la prof de bien s'occuper de chacun. Les bases, i.e. les termes techniques et l'utilisation de la machine à coudre, sont abordées dans la bonne humeur, un thé nous est même proposé. 

Un petit thé...

...pour bien travailler


Et la cerise sur la gâteau: on repart avec un objet qu'on a réalisé de nos propres mains, et cela, c'est une réelle fierté: nous avions le choix entre un sac de courses et un cache-nez. Le patron nous est également donné dans le cas où nous aimerions le refaire. Et pas besoin de prendre des notes, un pas à pas détaillé est envoyé les jours suivants.

Sac de courses...

...qui se plie!


Ce qui est sympa dans ce lieu est qu'on s'y s'en bien. Il existe un coin salon de thé et un coin mercerie, tout cela agencé de façon très confortable (j'ai évité de dire "cosy" pour préserver notre langue mais ça aurait tout de même mieux sonné).

La mercerie...


...est bien remplie

Ils proposent des cours pour différents niveaux donc même si vous possédez déjà les bases, n'hésitez pas à aller faire un tour sur leur site pour voir si un autre cours vous conviendrez. 

En revanche, du fait du nombre maximal d'élève, les cours sont souvent complets, il faut rester à l'affût ! Le paiement par carte bancaire sur le site n'est pas possible à ce jour, il faut soit passer en boutique, soit envoyer un chèque mais cela en vaut la peine. 

De plus, les filles qui y travaillent sont super sympas. J'ai eu Bérengère en prof et elle a vraiment été à l'écoute et pleine de conseils pratiques. Bref, vous avez compris, j'ai adoré et je pense même y retourner pour me perfectionner!

Êtes-vous tentés par un cours de couture?

mercredi 7 octobre 2015

Motivation, passion et légitimité

Bonjour à tous,

Cela fait un moment que je ne vous avais pas écrit de lettre. Non pas que je n'avais rien à dire ou rien expérimenté de nouveau, mais tout simplement par manque de motivation. 

Comment cela peut-il s'expliquer? Tout simplement par un questionnement sur ma légitimité. Légitimité à vous faire part de mes expériences, de mon avis sur différents sujets. Je ne suis pas une experte en sport, ni en cuisine, en coach de vie, ni rien de tout cela.

Cependant, après réflexion, je me suis dit que j'allais reprendre tout simplement parce que j'aime ça! Et puis, il s'agit de mon propre avis, qui est plus légitime que moi à le donner?

Voilà pour l'explication de mon absence et de mon retour, plus motivée que jamais.

Quoi de plus motivant qu'un lever de soleil?

A bientôt pour une nouvelle lettre où je vous parlerai d'une nouvelle expérience. Hâte de vous raconter tout ça? 

Et vous, comment gérez-vous le manque de motivation?