Lettres

Lettres

lundi 29 décembre 2014

2015!

Bonjour à tous,

Normalement à cette période de l'année, j'essaie d'éviter de faire une liste de résolutions car je crains toujours qu'elle m'apporte plus de frustrations que de satisfaction. Si en fin d'année on s'aperçoit que la plupart des éléments de la liste n'est pas réalisé, on se retrouve un peu déçue, on se demande pourquoi on a foiré, qu'est-ce qu'on aurait dû mieux faire

Cependant, cette fois-ci je n'ai pas résisté à la tentation à si peu de temps de la nouvelle année. Je me dis que comme cette année, je vais tout suivre à le lettre, mes résolutions 2015 ne m'apporteront que des satisfactions!  J'ai fait une liste courte et sans trop de détails histoire d'avoir une marge de manœuvre sur la façon de procéder

J'ai réalisé cette liste en mode "illustration d'un enfant d'école maternelle", lol!

Très bonne année à tous!! Et vous, quelles sont vos résolutions pour 2015?


Avoir le plus souvent possible de pensées positives, en particulier le matin, avant de commencer la journée afin de mettre un peu de pep's aux heures qui vont suivre.
Être reconnaissante pour ce que j'ai déjà et ne rien prendre pour acquis: rentrer parfois le soir et trouver le dîner prêt est un bonheur du quotidien par exemple.

Augmenter la fréquence de ma pratique sportive. Même si elle s'est bien améliorée cette année, je pense que je peux faire encore mieux. Et bien évidemment, prendre beaucoup plus de temps pour les étirements, afin d'éviter les blessures.

Aussi et surtout, se rappeler que la vie est un jeu: ne pas se prendre la tête,  stresser, angoisser pour rien. Et pour citer Bernard le Bovier de Fontenelle: "Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon, vous n'en sortirez pas vivant".

vendredi 26 décembre 2014

Filles de Shangai, le dépaysement comme je l'aime

Bonjour à tous,

Aujourd'hui, je voulais vous parler d'un livre qui m'a été prêté et que j'ai beaucoup aimé: il s'agit de "Filles de Shangai" de Lisa Lee. 

Je l'ai aimé pour différentes raisons: tout d'abord le contenu historique, Le roman commence au milieu des années 30, et raconte la vie de deux sœurs chinoises d'origine bourgeoise qui vont voir peu à peu leur destin basculer du fait de différents facteurs dont la guerre entre le Japon et la Chine, puis plus globalement de la deuxième guerre mondiale, Au début du livre, l'auteur égrène dans son histoire des explications sur les différentes classes sociales en Chine, et la perception qu'a eu le peuple du conflit sino-japonais ainsi que les difficultés à sortir du pays pour fuir la guerre.

Au-delà du côté historique, c'est aussi et surtout l'histoire de deux sœurs chinoises ayant grandi à Shangai et qui ont chacune une vision différente du monde, deux sœurs qui s'aiment mais qui se jalousent. On peut les suivre durant une vingtaine et voir leur évolution durant les différents événements qu'elle doivent affronter: le poids de la tradition chinoise, la fuite du pays, l'arrivée dans un pays étranger, les difficulté d'intégration, la volonté d'être acceptées dans un nouveau pays tout en voulant préserver les coutumes chinoises, etc.

Ce qui est aussi intéressant, c'est que ce livre met en relief les conséquences de l'éducation sur une personne. Il s'agit de deux sœurs qui devraient a priori avoir eu la même éducation. Cependant, le fait que les parents soulignent souvent telle qualité ou tel défaut d'un de leur enfant a une conséquence sur toute la fratrie, l'un se sentant plus lésé par rapport à l'autre, créant ainsi des croyances auto-réalisatrices. Par exemple, un enfant à qui on dit qu'il est beau à longueur de temps va de fait se trouver beau mais pourra aussi penser qu'il n'est que beau mais pas du tout intelligent contrairement à son frère/sœur à qui ont répète qu'il est le plus vif d'esprit, mais qui pourra se sentir pas à la hauteur physiquement parlant.

Ce livre m'a vraiment dépaysé, j'ai voyagé en Chine et dans le quartier chinois de Los Angeles. J'ai également beaucoup appris sur les traditions chinoises. L'histoire de ces deux sœurs est touchantes: aucune des deux n'a été épargnée par la vie et le mélange des sentiments qu'elles ressentent l'une pour l'autre est assez fascinant. Si vous avez envie de vous évader en restant chez vous, courez l'acheter!

Et vous, quel est le dernier livre qui vous a fait vous évader?


dimanche 21 décembre 2014

Born to be wild: le parc zoologique de Paris

Bonjour à tous,

Le week-end dernier,  je suis allée faire un tour au parc zoologique de Paris, j'y pensais depuis cet été.

A la base, je ne suis vraiment pas fan des zoos: voir tous ces animaux enfermés dans des cages alors que, dans leur milieu naturel, ils courent des kilomètres, ça me fait de la peine. Alors oui, je sais, ça permet aussi de préserver certaines espèces en voie de disparition ou de garder en vie des animaux qui ne pourraient pas survivre dans leur milieu naturel, etc. Mais tout de même, j'ai tendance à m'imaginer à leur place, et je pense que je ferais exprès de tourner le dos aux visiteurs.

J'y suis toute de même allée et je suis assez mitigée. L'avantage d'y aller à cette période de l'année est que j'étais  TRANQUILLE:  pas besoin de faire la queue trois heures, de se battre devant les vitres pour voir un serpent ou une grenouille, etc. Le problème, qui n'est pas lié à l'hiver, est que le rapport entre le prix (22 €) et la visite n'est pas top. Cela avait été dit à la réouverture, mais à l'époque, tous les animaux n'étaient pas encore visibles. Là, ils y étaient quasi tous mais j'ai eu le même sentiment.


Effectivement, on voit des vautours, des pumas, des lions, des serpents, des girafes, des serpents, etc mais le tour se finit, sans se presser en 1h30. Il n'y a pas tant que ça à voir et j'ai trouvé cela dommage. Cela nous a quand même permis de passer un bon moment mais le prix est à mon sens trop élevé pour la prestation. Il est certain que s'occuper des animaux est coûteux mais pour le visiteur qui veut passer une bonne après-midi de découverte, c'est décevant.

Aimez-vous les zoos? Avez-vous déjà été au zoo de Paris?

mercredi 10 décembre 2014

Les Bacchantes: la Parisienne version cancer masculin...ou pas!

Bonjour à tous,

Il y a déjà un mois, j'ai participé à une course pour une bonne cause:  la lutte contre le cancer de la prostate. Il s'agit d'une course de 8 km au départ de la Porte Dauphine à Paris passant par le Bois de Boulogne. A priori, une bonne idée...

Je dis a priori car assez rapidement je me suis aperçue de quelques couacs organisationnels: 

- Les toilettes: 2 toilettes pour le nombre total de participants qui était de plus de 2 000, soit une queue énorme avant le départ, de fait j'ai commencé la course avec une grosse envie! 

- Le chrono: il n'existe qu'un seul chrono, i.e. la puce ne déclenche pas un chrono personnel au passage de la ligne de départ,  le compte se fait à partir du départ global, c'est-à-dire que lorsqu'on est au bout de la masse des participants, on perd facilement 4 minutes, si ce n'est plus. Sur un 8 km, c'est énorme !

- Le parcours: le cadre est très beau, certes, mais les passages étaient trop étroits pour tout le monde. Le résultat a été qu'on a dû marcher pendant quelques minutes, puis pour ma part, continuer la course sur le talus qui séparait deux sentiers plats et qui n'était pas fait pour ça. Grosse erreur de ma part,  j'aurais dû rester sur les parties plates quitte à perdre quelques minutes car du coup je me suis blessée au genoux avec interdiction de faire du sport pendant un mois un demi.

- le ravitaillement de fin de course: c'était la guerre, je n'ai jamais vu ça ! Impossible d'avoir ne serait-ce qu'un verre d'eau! J'ai dû attendre de me poser dans un café alentour pour pouvoir m'hydrater...


Conclusion: cette course est une belle initiative pour une cause qui en vaut la peine mais malheureusement,  l'organisation n'a pas tenu compte de son succès croissant (nombre de participants plus élevés que les années précédentes ). Un peu déçue de mon expérience sportive mais heureuse d'avoir couru pour cette course.

Et vous, avez-vous vécu des courses qui vous ont marqué (positivement ou négativement) ?


samedi 6 décembre 2014

Halloween, Noël: les courtes journées sont les plus belles!

Bonjour à tous,

Lorsque les journées raccourcissent et que le froid se fait de plus en plus présent, pas question de se morfondre, les fêtes sont là! 

Je voulais commencer par vous parler d'une fête qui s'est déroulée il y a plus d'un mois: Halloween. Pour moi, cette fête est une bonne raison de s’amuser, même s’il n’y a pas forcément besoin de raison pour passer du bon temps. Autour de moi, elle suscite pas mal de réactions de rejet parfois pour des raisons que je comprends et respecte (raisons religieuses) mais la plupart du  temps pour des raisons qui me paraissent étranges.


En effet, la raison principale qui m’est donnée pour rejeter cette fête est son origine géographique : « C’est une fête américaine, ça n’a rien à voir avec notre culture, pourquoi veux-tu qu’on fête Halloween ?! ». Je dois bien avouer que ce genre de remarques me laissent un peu perplexe. Si des choses sont agréables, les rejeter simplement parce qu’elles viennent d’ailleurs m’apparaît un peu dur. Je ne suis ni américaine, ni irlandaise mais je considère les fêtes telles qu’Halloween ou la Saint-Patrick simplement comme des raisons (des « excuses ») pour s’amuser. Attention je ne dis pas que nous devons oublier notre culture, mais je ne vois pas de raisons de rejeter celle des autres si on la trouve agréable. La plupart d’entre nous mange des pizzas, des hamburgers ou des curry alors que ces plats ne sont pas d’origine française. Rares sont ceux qui diraient « pourquoi veux-tu que je mange une pizza, je ne suis pas italien ? ». Bien évidemment nous sommes tous libres de nos actes et de nos pensées, mais je pense que se priver d’un moment agréable pour un motif « d’origine culturelle » est un peu dommage.

Une année, à Londres, j’avais effectué la visite « Jack the Ripper » (Jack l’Eventreur), qui nous faisait visiter la ville, sur les traces du criminel, frisson assuré. Tout au long de l'année, le Manoir de Paris est bien aussi pour s'amuser à se faire peur: je l’avais visité à l’occasion de la sortie du film, « Abraham Lincoln contre les vampires » et je dois avouer que je n’avais pas été rassurée. Les acteurs présents ne vous touchent jamais mais ils s’approchent EXTRÊMEMENT près ce qui est un peu stressant. Si vous n’avez jamais essayé, je vous le conseille. L’entrée n’est pas donnée (25 € pour les adultes) mais pour une occasion particulière, cela peut être sympa.

Autre fête dont je voulais parler, vous l'imaginez bien, il s'agit de Noël! J'adore cette ambiance lors du mois de décembre: outre les cadeaux, qui font bien sûr plaisir, c'est vraiment l'esprit, le feeling qui se dégage que j'adore. Chacun veut réunir sa famille, faire plaisir et même parfois être plus gentil que d'habitude. Les différentes chaînes de télévision rivalisent de téléfilms kitchs que j'adore regarder sous mon plaid avec un bon thé ou café. Même au travail, l'ambiance est plus détendu, tout le monde oublie les querelles de l'année pour effectuer le déjeuner de Noël dans la meilleure ambiance possible. Si seulement tout le monde pouvait rester de cette humeur tout au long de l'année!


 Je ne vous parlerai pas tout de suite du réveillon de fin d'année, je commence toujours à y réfléchir vers le 20 décembre.

Et vous, que préférez-vous pendant les fêtes de fin d'année?